Vallée de Mont-Blanc / Mont-Blanc valley

Vallée de Mont-Blanc / Mont-Blanc valley

Au pied du plus haut sommet d’Europe, le Mont Blanc, une multitude de torrents, rivières et lacs de montagnes offrent un terrain de jeux au panorama exceptionnel pour tous les pêcheurs de salmonidés amoureux des grands espaces.

Techniques de pêche :

Durant la première journée nous avons pêchés le torrent de l’eau noire. C’est un petit torrent de montagne aux eaux très fraîches comme il en existe une multitude dans les Alpes et notamment dans le secteur de Chamonix. Les truites y sont en générale de taille moyenne et il est rare de prendre des spécimens de plus de 40 cm. Les poissons y sont nombreux et en générale joueurs. Que ce soit au leurre, à la mouche ou a l’appât naturel, le mieux est d’utiliser du matériel très léger pour des pêches fines.

A la mouche privilégier des canne light en soie de 2 à 4 maximum. Ici la pêche en nymphe au fil est la technique la plus approprié et offrant les meilleurs résultats. Utilisé des nymphes en pointe à bille or ou argent en 3,5 pour aller chercher dans les fosses et bien sûr le mieux est de rajouter une potence entre 20 et 40 cm au-dessus avec une petit « pheasant tail » qui bien souvent rapporte de nombreux poisson. La couleur des nymphes en général importe peu car les poissons sur ce type de cour d’eau sont opportunistes, mais utilisé de préférence des coloris naturels.

A l’appât naturel, le ver et la teigne reste les appâts de prédilection. En période estivale on peu avoir de très bon résultat à la sauterelle car ici de nombreux champs bordes le ruisseau. Inutile de s’encombrer avec de grande canne télé réglable de 5 m, ici des cannes légères de 3,60 m suffise empalement.

Pour les pêcheurs au leurre vous prendrez plaisir à pêcher avec des canne courte de 1,80 m maximum et une puissance entre 1 et 5 gr. Je vous conseille de pêcher à gratter avec de petit leurre souple quand les eaux sont fraîches en début de saison. Quand les poissons sont plus actifs en période estivale vous pouvez pêcher avec de micro cuillère ou de petit poisson nageur.

Pensez bien entendu à prendre le temps de pêcher chaque secteur, chaque caillou, petite retourne etc… car bien souvent de nombreux pêcheurs pêche uniquement les grosses fausses évidente et passent à côté de belle pêche.

Sur le lac d’Anterne on cherche deux espèces en priorité : les saumons de fontaine et les ombles chevaliers. Les truites sont présente mais en très faible quantité. La technique la plus efficace est surement la pêche à l’appât naturel au vairon, que ce soit au vif ou au mort manier. Néanmoins de très belle pêche sont réalisable au leurre et à la mouche.

A la mouche utiliser de préférence des cannes de réservoir pour lancer loin. En sèche ou en nymphe à vue vous ne prendrez que des saumons de fontaine et si vous chercher les ombles, munissez-vous d’une soie plongeante et de streamer pour pouvoir les prendre dans les couches d’eau inférieur ou ils se tiennes.

Au leurre, privilégier les petits poissons nageurs de style jerck minnow en 50 mm imitation vairon car les saumons de fontaine en raffolent. Pour les ombles, leurre souple et cuillère de petite taille (entre 1 et 3) que l’on fera évoluer près du fond.

Meilleure saison de pêche :

Pour les petits torrents de montagne la meilleure saison est de juin à septembre, en avril et mai la fonte des neiges rend la pêche difficile.

Les lacs de montagnes ne sont ouverts que juillet et août.

Réglementation du secteur :

  • Première catégorie piscicole
  • Les lacs de montagnes sont ouverts en générale juillet-août
  • Département non réciprocitaire avec le permis inter-fédéral.
  • http://www.pechehautesavoie.com/

Autres secteurs de pêche à proximité :

  • La Dioza
  • Le Bonnant
  • L’Arve
  • Lac du Brévent
  • Lac de Pormenaz

Contacte : si vous souhaitez plus d’informations sur ce lieu :

Fédération départementale de pêche de Haute Savoie : http://www.pechehautesavoie.com/

Guide de pêche professionnel : Yves Vachoux : http://yves-vachoux.fr/

Marc Van Leynseele : http://www.pecheetrando.com/

Mugnier Axel : http://axel-fishing.com/

Magasin de pêche :  Le rond dans l’eau : http://www.leronddansleau.com/

Passion pêche Sallanches : https://www.passion-peche74.com/

Matériel de pêche : Watafish : https://www.watafish.com/

Garonne, Tarn et silures / Garonne, Tarn and catfish

Garonne, Tarn et silures / Garonne, Tarn and catfish

La Garonne est l’un des principaux grands fleuves français. Prenant sa source en Espagne, elle descend des Pyrénées pour se jeter à Bordeaux et sur son passage traverse la ville de Toulouse, où depuis quelques année une population de silure a élu domicile dans le fleuve en plein cœur de la vielle ville. Mais la population de silure de Toulouse reste récente et les individus sont de taille moyenne. Rien en comparaison à un des affluents de la Garonne, le Tarn qui est surement l’une des rivières les plus connue au monde pour la pêche du silure, notamment due au fait que le record du monde y a été pris : un poisson gigantesque de 2,74 m !!!

Techniques de pêche :

Le silure est un poisson opportuniste et on peu le pêcher de nombreuses manières différentes que ce soit au vif, au leurre, au ver ou même à la bouillette, frolic ou pellet … malgré ses aspects plutôt primitifs, c’est un poisson ayant toute la panoplie du super prédateur et à lui seul, il possède tous les sens idéals à la prédation que l’on peut retrouver chez les poissons. De plus le silure a une très grande faculté d’adaptation et apprend vite, de ce fait il devient difficile à prendre sur les secteurs où il est pêché régulièrement.

Durant le tournage nous avons principalement pêchés en dérive au fireball. Cette technique consiste à présenter un vif en verticale au-dessus du silure préalablement repéré à l’echo sondeur. Pour cela on utilise des cannes verticales puissantes : 150/300 gr, ainsi que des moulinets puissants taille 6000 minimum. Ce n’est pas vraiment une pêche fine et on utilise de la tresse en 50 centièmes comme corps de ligne directement reliée au fireball. Le but est vraiment de pouvoir extraire le poisson avant qu’il ne puisse se réfugier dans un obstacle.

Vous adapterez les fireball à la taille de vos vifs et au courant pour pouvoir correctement pêcher à l’aplomb du bateau. En ce qui concerne les vifs il est conseillé d’utiliser des vifs pris sur le secteur où vous allez pêcher : tout est une question d’odeur et de goût auquel les silures méfiants sont sensibles.

En ce qui concerne le fameux clonck, celui-ci est utilisé pour attirer l’attention des silures et les faire monter vers la surface où en chemin il rencontrerons notre vif. Je vous le déconseille sur les secteurs subissant une forte pression de pêche car les poissons on assimilés ce bruit comme un danger et fuit au moindre coup de clonck…

Meilleure saison de pêche :

On peut pêcher le silure à toutes les saisons, même si en générale l’hiver leur activité est extrêmement réduite. Attention néanmoins, la pêche au vif et au leurre est en générale interdite de début février à fin avril (période de fermeture du brochet). Privilégié mai-juin et septembre-octobre qui sont d’une manière générale des mois propices si vous souhaitez pêcher le silure en Garonne et sur le Tarn.

Réglementation du secteur :

Deuxième catégorie piscicole

Pêche de nuit au vif interdit

Pour plus de détaille : http://www.fede-peche31.com/ , https://www.pechetarn.fr/

Autres secteurs de pêche à proximité :

  • Le Tarn à Albi
  • La Garonne à st Nicolas de la Grave
  • L’Agout à st Suplice la Pointe

A voire / à faire :

Les fameux silure mangeur de pigeon du Vieux Pont à Albi.

Pour les amoureux de belle architecture, prenez le temps de visitez la Basilique Saint-Sernin de Toulouse.

Si vous préféré la science allez donc visiter la cité de l’espace à Toulouse.

Entre deux sessions de pêche en milieux urbain, allez faire un tour dans le jardin japonais de Toulouse, bien plus calme et zen que les berges de la Garonne.

 

Contacte : si vous souhaitez plus d’informations sur ce lieu :

Fédération de Pêche : http://www.fede-peche31.com/ , https://www.pechetarn.fr/

Guide de pêche professionnel : Mathieu Colzato : https://www.garonnemonsters.com/

Hébergements : http://visiter-toulouse.fr/hebergement-insolite/